Conserverie bio unique en Loir-et-Cher

Calendrier des fruits et légumes de saison - A4

Des produits de saison, pour une consommation plus éthique

Le réchauffement climatique est une des préoccupations majeures de notre décennie et des suivantes. L’effort collectif étant la somme des efforts individuels mis en oeuvre, nous apportons notre pierre à l’édifice en utilisant exclusivement des aliments de saison et issus de productions locales. La fondation Good Planet a créé ce calendrier des fruits et légumes de saison, avec notamment, un constat éloquent sur les tomates.

Tomates en hiver, ganraties effet de serre !

Acheter local, et de saison est essentiel car une tomate produit localement mais hors saison (donc sous des serres chauffées) génère 7 FOIS PLUS de gaz à effet de serre qu’une tomate locale produite au bon moment de l’année.

Qu'est ce que l'agriculture bio exactement ?

Le terme « bio » est utilisé pour désigner les produits et denrées alimentaires issus de l’agriculture biologique. Le mode de production agricole est naturel et n’utilise aucun produit chimique de synthèse, tels que les pesticides, les herbicides chimiques, les fertilisants artificiels ou les hormones de croissance, ni d’OGM.

5 bonnes raisons de consommer bio

  • C’est bon pour l’environnement : les aliments sont cultivés sans aucun produit chimique, ce mode de culture préserve donc les eaux, les sols et la biodiversité de nos campagnes (abeilles, vers de terre…)
  • C’est bon pour la santé : les aliments issus de l’agriculture bio possèdent généralement plus de vitamines que les produits issus de l’agriculture conventionnelle. En outre, ils ne possèdent pas de résidus de pesticides.
  • C’est gage de qualité : les exploitations bio sont très contrôlées et répondent à un cahier des charges strictes pour avoir le droit à la fameuse appellation « AB » : Agriculture Biologique.
  • C’est respectueux pour la biodiversité : en plus de préserver la biodiversité dans les champs (équilibre entre la flore et la faune, représentée également par les insectes tels que les abeilles), le bio s’applique également à l’élevage animal. Entre autre, l’élevage bio respecte le bien-être de l’animal en lui donnant accès à l’air libre, ainsi qu’à une surface minimale, aérée et lumineuse dans les bâtiments. De plus, les animaux bio ont une durée de vie plus longue, respectueuse de leur cycle de développement.
  • C’est bon pour l’économie locale : l’agriculture bio génère dans la plupart des cas des revenus suffisants aux exploitants, ce qui est loin d’être le cas pour l’agriculture conventionnelle. Le bio exige plus de main-d’oeuvre donc favorise l’emploi. Enfin, les circuits courts permettent aux agriculteurs de vendre leur production à un prix satisfaisant pour lui et pour le consommateur.

Comment agissons-nous pour réduire le gaspillage alimentaire ?

Limiter notre empreinte écologique constitue un des piliers de notre projet. Nous mettons tout en oeuvre, à notre échelle, pour réduire au minimum nos déchets alimentaires et favoriser des comportements responsables. Voici quelques actions concrètes en faveur de la lutte contre le gaspillage alimentaire :

  • 98% de nos achats se font en vrac : pas d’emballage ou de sur-emballage, sinon, nous utilisons des sacs et sachets réutilisables en tissu.
  • Nous achetons, à nos producteurs, des fruits et légumes « moches », d’apparence peu attirants mais pourtant non dénués de toutes leurs saveurs ! Nous empêchons ainsi le gaspillage brut des ressources.
  • Toutes les parures de légumes sont exploitées pour réaliser nos bouillons.
  • Le reste des déchets végétaux crus ou cuits est utilisé pour faire du compost et cultiver nos herbes aromatiques.

C’est au travers de ces divers gestes, citoyens avant d’être écologiques, que nous participons au monde de demain, aux antipodes de la sur-consommation.

Flyer anti gaspillage
Flyer anti-gaspillage pour l'Yonne

Une formule repas consignée : la fin des emballages alimentaires individuels

L’utilisation de consigne pour la vente de nos formules repas à emporter faisait sens dès le commencement de notre projet :

  • pas d’emballages à usage unique qui, au mieux augmentent le volume de déchets, au pire finissent par terre,
  • pas de matières polluantes : seuls du verre, de l’inox et du tissu constituent nos consigne de formules repas
  • un approvisionnement fait en France, en Allemagne ou en Angleterre : nos fournitures ne font pas le tour du monde avant d’arriver entre vos mains.

La consigne donne lieu au dépôt d’une caution, non encaissée, de 30€.